La propolis








Aux premiers jours du printemps et de l'automne, les abeilles récoltent la fine pellicule résineuse recouvrant les bourgeons de certains arbres, en particulier celle des peupliers, des bouleaux, des aulnes, des chênes et des épicéas.

Elles en découpent des fragments et les transportent dans la ruche où ils sont mélangés aux sécrétions salivaires et à la cire, formant ainsi une sorte de mastic qu'elles utilisent pour enduire les parois, sceller les joints, fixer les éléments qui bougent et, d'une manière générale, se protéger des prédateurs.  Elles momifient ainsi avec la propolis tout intrus ayant réussi à s'introduire dans la ruche afin d'éviter la propagation des maladies.

La propolis est également utilisée pour la désinfection de la ruche. D'ailleurs, son nom provient du grec et signifie « en avant de la ville » : un rempart ou un bouclier, donc. C'est grâce aux propriétés de la propolis que la ruche, malgré un très fort taux d'humidité et la température ambiante, demeure parfaitement saine, d'un point de vue bactériologique, pour la colonie.

 

Composition de la propolis :

Résines et baumes

55 %

Cires

20 à 30 %

Huiles essentielles

5 à 10 %

Pollen

5 %

Acides aminés, vitamines, oligoéléments

Quelques uns

Autres substances (enzymes, etc.)

 

 

La propolis récoltée par les apiculteurs, puis purifiée, se présente sous forme de poudre finement broyée ou de teinture-mère.

Considérée comme un médicament (en Suisse), elle entre dans la composition de nombreuses préparations galéniques et cosmétiques.

La propolis est un véritable antibiotique naturel qui possède également des vertus antivirales et antimycosiques.

 

En apithérapie, on l'utilise en particulier pour traiter:

  • les bronchites, rhinites, sinusites, pharyngites ;
  • les enrouements, angines, toux, rhumes et otites ;
  • les gastrites, les ulcères stomacaux ;
  • les plaies, brûlures, ulcères et eczémas de la peau, les mycoses ;
  • l'acné ;
  • les maladies dégénératives et inflammatoires des articulations ;
  • les inflammations dans la bouche et des gencives, la parodontose, les aphtes ;
  • certains cancers (protection contre les rayons lors d'un traitement. Les abeilles ont très bien survécu à l'attaque de Hiroschima !). 

Dotée de vertus anesthésiantes locales, la propolis est également efficace dans le traitement des piqûres d'insectes! Elle est cicatrisante et anti-inflammatoire.

Son action anti-oxydante stimule la capacité de renouvellement cellulaire (activation du métabolisme cellulaire) car les flavonoïdes piègent les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules.

La propolis est également utilisée pour fabriquer des vernis, des produits cosmétiques, des infusions. Elle entre dans la composition de mélanges d'encens à brûler. Son parfum délicat est apaisant et rafraîchissant.

 

 

Pour en savoir plus :

La propolis, 1986-1993, Donadieu Y., Ed. Maloine : Les thérapeutiques naturelles

L'apiculture pour tous, Abbé Warré